JESABELBNW74 (1).jpg
 
JESABELBNW68.jpg

Mon Chemin

J’ai grandi dans une famille où en tant qu’enfant j’ai eu la place d’exister,

et cette existence chérie et préservée.

C’est sûrement cet espace là, qui a été le socle des pas et des choix fait tout au long de ma vie.

C’est ce socle là qui à nourrit profondément ma foi en l’être Humain, sa Bonté et sa Beauté.

Dès lors une intime conviction, l’Or existe en chacun de nous, derrière les voiles ombragés qui nous en séparent. J’ai cru longtemps, qu’écarter ces voiles était chose facile, avant de réaliser la traversée unique et souvent initiatique que cela demandait à chacun de manière si différentes, selon nos histoires, nos points de départs, et nos ressources.


Jeune adolescente, j’étais touchée par ceux qui ne se voyaient pas, qui ne se chérissaient pas, j’ai passé beaucoup de temps à chercher, analyser et plonger dans la profondeurs de ces coeurs pour toucher la source de leurs maux. Ecouter et accompagner, je m’improvisais psychologue de comptoir, et me sentais épanouie quand mes ressentis et mes paroles apportait quelques pistes de réconfort ou de prise de consciences à mes proches.

À mes 18 ans, un premier voyage en Inde et retraite en Ashram crée une bascule, prenant conscience de l’importance des valeurs profondes et spirituelles qui m’habitaient et m’avaient été transmises.Je choisi alors de faire plus de place au caractère sacré de l’Existence.

S'en suivront six années de pratiques et d'initiations intégrant travail sur le souffle (pranayamas), le son (Mantras) et Méditations.  En parallèle de quoi j’accomplis une licence d’Histoire à la Fac, tombe amoureuse des science sociales et développe ma carrière artistique de chanteuse.

Réalisant que là où va l’attention va l’énergie, je choisi de recentrer la mienne sur la musique et approfondit ma relation au chant, explorant ce que le travail vocal et scénique éclaire à propos de la relation à soi et à l’autre.


« Devenir le héros de sa propre légende » la découverte du jeu du Tao et de Patrice van Eersel me mène à rencontrer la Psychogénéalogie à travers la lecture de "J'ai Mal à Mes Ancêtres « , présentant un éventail de pratiques et d’écoles intégrant et travaillant la dimension transgénérationnelle et son impact sur nos vies. 

La rencontre avec le travail d'Eric Laudière en 2014, confirme cet intérêt par la découverte  des Constellations Familiales et Rituelles.  

En formation à son école de 2017 à 2019, j'y apprends les outils principaux dans l'accompagnement que je propose aujourd'hui, et  j'y découvre une posture,

celle de "Maître de Cérémonie".